• 'La seule empreinte digitale est celle de mon doigt d'honneur' - Lectrr

    STOP L’EMPREINTE DIGITALE
    Les empreintes digitales de tous les belges (innocents) n’ont rien à faire sur les cartes d’identité
    Lire plus Faire une donation
  • Je me rebelle !

    LANCEZ VOUS DANS UNE ACTION À GRANDE ÉCHELLE
    L'affaire devant la Cour constitutionnelle ne constitue pas une action individuelle. C'est un problème pour toute la population.
    donation presse

Nous avons besoin de vote aide

vous pouvez avoir un impact

Pour la première fois depuis de nombreuses années, une grande partie de la population souhaite se battre contre l’Etat.

collecté!
à collecter
pages de proposition de loi
belges

PENTE GLISSANTE

PAS ETHIQUE

Nous avons peut-être un gouvernement démocratique en 2018 mais quid à l’avenir ? L’inclusion d’empreintes digitales crée une surface de glissement. La mise à jour de la base de données nationale n’est qu’une question de temps. Et si nous avions un Orban, Trump ou poutine au pouvoir ? Combien de temps faudrait-il pour que le gouvernement puisse tout savoir, tout entendre, tout voir ?

Une infraction, mais justifiée

PAS PROPORTIONNEL

Pour quelques centaines de « fraudes à l’identité » (concept très extensible, où, par exemple, le vol ou la perte d’une carte d’identité peut également être inclus, sans avoir pour but d’en abuser, par exemple en cas de perte ou de vol d’un portefeuille), plus de 11 millions de belges devront donner leurs empreintes digitales au gouvernement. Une atteinte à la vie privée est possible, mais elle doit être proportionnelle.

Avis négatif de l’Autorité de la protection des données

PAS LEGAL

L’Autorité de la protection des données (la nouvelle Commission de la vie privée) a rédigé un rapport très négatif sur l’inclusion des empreintes digitales sur l’eID. Le cabinet du Ministre Jambon a complètement ignoré ces recommandations, qualifiant les objections de « non-pertinentes ». Willem Debecukelaere (responsable de l’Autorité de la protection des données) réagit : Le projet de loi constitue également une violation du RGPD ».

Votre eID contient déjà des données biométriques

PAS NECESSAIRE

L’eID contient déjà des données biométriques : votre photo. De plus, il contient également un hologramme et vous pouvez choisir de mieux chiffrer les cartes, de sorte que les eID soient plus difficiles à copier : les eID sont peut-être plus difficiles à copier, mais à quel prix?

Faibles garanties de sécurité

AUCUNE SECURITE

Faites-vous vraiment confiance au gouvernement belge qui aura vos empreintes digitales ? Il est souvent apparu par le passé que la sécurité des informations collectées par notre gouvernement était très mauvaise. Si vous dites votre mot de passe dans la rue, créez-en un nouveau dans les cinq minutes. Si vos empreintes digitales sont fausses (le gouvernement voudrait saisir votre index, à droite et à gauche), alors vous avez un énorme problème pour le reste de votre vie.

Pensez au budget

PAS BON MARCHE

Tout comme les caméras ANPR, ce n’est pas une opération bon marché. En plus du prix de revient de votre eID, des investissements devront être faits dans les nouvelles technologies. Il faudra des processus techniques – pensez à cette illustre « base de données » qui gardera votre empreinte digitale pendant trois mois – et à la formation du personnel municipal.

A VOUS DE JOUER !

C’est maintenant ou jamais. La vie avec ou sans empreintes digitales. Vous avez le choix.
Scroll to top